Économie

2020-06-26

Lancement officiel du projet d'élevage des poissons en cages flottantes sur le Lac Kivu

Le monde entier célèbre le 24 juin de chaque année, la Jour- née internationale de la pêche. Pour l'année 2020, la journée est célébrée sous le thème : "la ges- tion durable des ressources ha- lieutiques pour la sécurité ali- mentaire et la lutte contre la pau- vreté". Cette journée n'est pas pas- sée inaperçue au Sud-Kivu, le Gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi a inauguré, le projet d'élevage des poissons Tilapia en cages flottantes sur le lac Kivu. Ce projet pilote s'ins- crit dans le  cadre du pro- gramme d'urgence des 100 pre- miers jours du chef de l'État SEM Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO. Il est financé par le Fonds de Promotion de l'In- dustrie (FPI) en collaboration avec l'Institut International Tro- pical Agricole (IITA). Dans son allocution, le chef de l'exécutif provincial a remercié le FPI pour l'attention portée à pro- mouvoir l'industrie locale et en l'occurrence l'aquaculture. Le pro- jet arrive au bon moment où les conséquences néfastes de la ma- ladie à Coronavirus frappe la pro- vince du Sud-Kivu. D'après l'auto- rité provinciale, il va répondre aux préoccupations socio-économi- ques de la Covid-19 et satisfaire les besoins alimentaires de nos populations en évitant la dépen- dance extérieure. Bref, le projet en question a double objectifs à savoir;  répon- dre à la sous alimentation et aussi créer de l'emploi tout en donnant du revenu aux pêcheurs. Le gouverneur Théo Ngwabidje a également  remercié l'IITA et les universités, partenaires au projet. Il a recommandé au FPI et à l'IITA d'étendre ce genre de projet dans d'autres territoires pour des be- soins halieutiques de la popula- tion. Aux pêcheurs de Tilapia réunis dans une association, il les a in- vités à mettre à la disposition de la population du Sud-Kivu des poissons à grande quantité et à un prix compétitif. Les jeunes regroupés au sein de l'association dénommée Union pour le Développement des Pê- cheurs de tilapia au Kivu,UDPTK/ Honga ont remercié le gouverneur THEO NGWABIDJE KASI pour son appui et son encadrement dans ce projet. Ils ont rassuré l'autorité qu'il y aura une produc- tion de plus de 100 tonnes de poissons dont la vente a débuté ce mercredi 24 juin 2020 et ce projet a permis au Gouvernement Théo KASI de créer plus de 400 emplois et cela au profit de la jeu- nesse.


2020-06-26

L'opérateur économique Kotecha appréhendé par la justice

L'opérateur économique Kotecha et ses complices ap- préhendés avec 4 tonnes de coltan dissimulé dans une ci- terne, mardi 23 juin 2020 au Sud-Kivu. C'est le résultat du travail abattu par la commission nationale de lutte contre la fraude en collaboration avec le ministère Provincial des Mines et le Centre d'Expertise, d'Eva- luation et de Certification des substances minérales précieu- ses et semi-précieuses (C.E.E.C). Pour le Gouverneur de pro- vince Théo Ngwabidje Kasi, c'est une grande prise qui a été réalisée grâce aux responsables de  différents services luttant contre la fraude au Sud- Kivu. En effet, la province doit lutter contre cette  fraude minière qui fait perdre au pays en général des millions de dollars. L'autorité provinciale a félicité les services qui ont concouru à l'arrestation de ces fraudeurs qui doivent répondre de leurs actes devant la justice. Il a attiré l'at- tention de tous les opérateurs éco- nomiques qui travaillent illégale- ment de se remettre en ordre sous peine d'être interpellés et sanction- nés sévèrement. Il a appuyé l'ouverture d'un guichet unique dans le milieu minier seulement pour les opérateurs économiques en règle avec l'État. Une manière pour le gouverneur d'étendre ce genre de projet dans d'autres territoires pour des be- soins halieutiques de la popula- tion. Aux pêcheurs de Tilapia réunis dans une association, il les a in- vités à mettre à la disposition de la population du Sud-Kivu des poissons à grande quantité et à un prix compétitif. Les jeunes regroupés au sein de l'association dénommée Union pour le Développement des Pê- cheurs de tilapia au Kivu,UDPTK/ Honga ont remercié le gouverneur THEO NGWABIDJE KASI pour son appui et son encadrement dans ce projet. Ils ont rassuré l'autorité qu'il y aura une produc- tion de plus de 100 tonnes de poissons dont la vente a débuté ce mercredi 24 juin 2020 et ce projet a permis au Gouvernement Théo KASI de créer plus de 400 emplois et cela au profit de la jeu- nesse. d'ordonner au  propriétaire de ces minerais d'être arrêté et  le cas échéant, lui retirer sa licence d'ex- ploitation. Le chef de l'exécutif provincial a saisi cette occasion pour appe- ler les services habilités de tra- vailler encore dur pour éradiquer totalement la fraude sur toute l'étendue de la province du Sud- Kivu. Il a interpellé tous ceux qui tra- vaillent dans l'illégalité de se pré- parer  à affronter la justice. "Nous sommes dans un Etat de Droit et nous devons à tout prix matériali- ser la vision du chef de l'État SEM Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO qui veut voir la Ré- publique Démocratique du Congo émerger", a conclu l'autorité pro- vinciale.


2020-06-22

Les quatre axes du Plan national de relance agricole validé au conseil de Ministres !

Le conseil de ministres ont validé ce vendredi 19 juin 2020, le Plan national de relance agri- cole (PNRA), chiffré à 4,4 mil- liards de dollars américains pour une durée de trois ans ! Ce plan a été présenté par le ministre de l'agriculture Jean-Jo- seph Kasonga. Plusieurs objec- tifs sont poursuivis par ce plan autour de quatre axes, à savoir : Primo, valoriser les intrants agricoles et l'encadrement des ménages du secteur agricole grâce à une subvention pour une agriculture moderne. Secundo, à travers le projet PNRA, le ministère de l'agricul- ture veut promouvoir les cultures vivrières dans tout le pays. Il s'agit notamment, de cultures du maïs, de riz, du manioc et de haricot. Il y a aussi les produits agri- coles essentiellement consom- més par la population congolaise. Tertio, Le PNRA prévoit égale- ment de redynamiser les pro- grammes agricoles nationaux. Avec un coût de 60.910.848 $USD, qui n'est pas compris dans le PNRA. Quarto, selon le ministre, ce projet vient relever les défis du secteur agricole notamment dans la lutte contre l'insécurité , la mal- nutrition et dans la réduction de manière significative de la pau- vreté de la population rurale. C'est ainsi que le Ministre a suggéré aux membres du gou- vernement, l'obligation de mettre à la disposition des ménages agricoles des intrants agricoles, des engins motorisés et acces- soires dont environ 2.000 trac- teurs. Le Gouvernement congolais est déterminé à redynamiser la production agricole des paysans. Il s'apprête à renforcer son inter- vention visant à leur offrir la pos- sibilité de produire plus et porter cette production sur les marchés intérieurs de consommation.


2020-06-22

Le ministre des Mines propose le déconfinement des travailleurs dans les sites miniers du Haut-Katanga et Lualaba

Le ministre des Mines pro- pose le déconfinement de plus de 7 000 travailleurs dans les sites miniers à la suite des mou- vements de grève des tra- vailleurs de Tenke Fungurume (TFM) dans la province du Lualaba et ceux de Congo Dongfang Mining (CDM) dans le Haut- Katanga. Willy Kitobo l'a suggéré au cours de la réunion du Conseil de ministres de ce vendredi 19 juin 2020. En effet, depuis l'annonce de la pandémie de Coronavirus, plusieurs entreprises minières avaient opté pour le confine- ment d'une catégorie de leurs travailleurs dans les sites mi- niers. Et une autre catégorie était restée à la maison en attendant le déconfinement et la reprise normale des activités dans les sites miniers. Raison avancée par ces en- treprises minières, éviter toute contamination dans les sites miniers et préserver la santé de travailleurs. Cette situation vivement a été contestée par les organisations de la société civile. Elles avaient dénoncé notamment le fait que dans certains sites miniers où les entreprises ont mené une po- litique de confinement, les travailleurs congolais n'ont pas reçu de rations adéquates de nourri- ture et d'eau. Ils n'ont pas été pourvus de dis- positions d'hébergement adéqua- tes et, dans certains cas, ils n'ont pas eu le choix d'accepter le con- finement par craindre de perdre leur emploi ou d'autres formes de représailles de la part de leur em- ployeur. Dans d'autres sites miniers, ces ONG déploraient le fait que les travailleurs ne disposaient pas d'EPI ou d'installations sanitaires adéquates ou de lavage des mains. Ces travailleurs confinés, ± 7 800 ont estimé avoir droit à des primes spéciales en raison de leurs conditions d'hébergement exécrables et le manque à ga- gner résultant de l'absence de salaire. D'autres, qui sont restés à la maison réclament la reprise du travail. Cette situation a créé des mouvements de grève des tra- vailleurs de TFM dans la province du Lualaba et ceux de CDM dans le Haut- Katanga. Lors du conseil de Ministres, il a zte suggéré une nouvelle mis- sion dans les tout prochains jours dans les deux provinces pour mieux cerner toutes les dimen- sions de ce problème en vue d'aboutir à un déconfinement qui maintienne l'activité économique. Après débat, le Gouvernement a autorisé l'envoi de la mission in- terministérielle. Il a été souligné la nécessité d'une approche prudentielle en rapport avec la Covid-19.


2020-06-22

Le couple Présidentiel au marché de samedi à la FIKIN pour encourager l'entrepreneuriat féminin

Le Président de la Républi- que, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, accompagné de son épouse, Denise Nyakeru Tshisekedi, a effectué samedi, le déplacement de la FIKIN, Pa- villon 17. Avec son épouse Denise Nyakeru Tshisekedi, ils sont al- lés visiter le " Marché de samedi ", une structure foraine, où sont vendus, chaque samedi de la semaine, des produits agrico- les, d'élevage, de pêche et de transformation, sous l'encadre- ment de la Commission natio- nale des femmes entrepreneures de la Républi- que démocratique du Congo. A son arrivée, le Couple pré- sidentiel a été salué par Béatrice Lomeya et Jean-Lucien Busa, respectivement ministres du Genre, familles et enfants et du Commerce extérieur et de MM. Eugène Bokopole Bile et Dou- glas Nkulu, respectivement DG de la FIKIN et bourgmestre de la commune de Limete. Selon la dépêche de l'ACP, Le couple présidentiel s'est ensuite prêté au lavage de mains, à  " un lave- mains automatique ", made in DRC, se pliant ainsi devant un des gestes barrières exigés par les autorités sanitaires du pays, pour faire face à la COVID19. Le Couple présidentiel a ensuite fait le tour de tous les étalages, sous les explications de Mme Éliane Mukeni Kiekie, vice- prési- dente nationale de la FEC en charge de la Commission natio- nale des femmes entrepreneures et de la télécommunication, ache- tant à chaque étape de la visite une gamme de produits en éta- lage. A en croire Éliane Mukeni Kiekie, présidente nationale de la FEC en charge de la commission nationale des femmes entrepreneures, le " Marché de samedi " est l'oeuvre d'un caucus dénommé " Femmes d'exception " que le Président de la Républi- que reçoit tous les trois mois. Cette plateforme, à caractère commercial, a pour but de parti- ciper au programme du chef de l'État , qui consiste à maîtriser les prix sur les marchés et d'inviter tous les Congolais à consommer congolais. Il s'agit également de matéria- liser l'autonomisation de la femme congolaise et faire voir que la femme congolaise peut nourrir le Congo, a-t-elle conclu. Dans cette organisation, on retrouve également le  " Réseau national des associations des femmes rurales( RENAFER- RDC), qui a pour objectif la pro- motion du bien-être de la popula- tion rurale et du développement du pays à travers la formation de la femme en entrepreneuriat.


2020-06-19

Les hommes de Fayulu, Bemba, Kabund, Mwilanya, des députés et ONGDH

"Profondément attristé, grande- ment consterné, choqué,  âme brisé", les compagnons, les politi- ques, la société civile,  les activis- tes des droits de l'homme, les mou- vements citoyens, ont décrit à leur manière l'accueil de la nouvelle de la mort de Pierre Lumbi Okongo, dimanche 14 juin, à Kinshasa et tenu à lui rendre, sur Twitter, les hommages. Pour l'avoir connu depuis plus de 30 ans, Martin Fayulu garde en son directeur de campagne à la prési- dentielle de 2018, "la finesse de ses analyses et son sens de l'organisa- tion". " Très attristé par le décès du Sénateur P. Lumbi. Nous avons mi- lité ensemble à l'époque de la CNS il y a 30 ans. Il fut mon directeur de campagne lors de l'élection prési- dentielle de 2018 et je garde en mémoire son sérieux, la finesse de ses analyses et son sens de l'orga- nisation. Sa mort est une énorme perte pour la nation congolaise. Mes très sincères condoléances à sa famille biologique, à Moïse Katumbi et à Ensemble dont il était le Secrétaire Général. Que son âme repose en paix", a-t-il écrit sur Twitter. Pour Jean-Pierre Bemba qui l'a côtoyé dans la coalition Lamuka, Pierre Lumbi était "homme engagé et épris de voir un Congo nouveau". " C'est avec consternation que j'ai appris le décès de Pierre Lumbi. Je garde de lui le souvenir d'un homme engagé et épris de voir un Congo nouveau. Toutes mes con- doléances à sa famille biologique et politique", s'est-il emporté sur Twitter. L'ancien premier ministre Adol- phe Muzito et l'un des leaders de Lamuka regrette la mort d'un "homme tempéré". " C'est avec tristesse que je viens d'apprendre la disparition de Pierre lumbi, secrétaire général de Ensemble. Homme tempéré doublé des qualités humaines. Toute ma compassion au président Katumbi et mes sincères condoléances à sa famille biologique et politique", a-t- déclaré. Également "attristé", Freddy Matungulu pour sa part écrit : " C'est avec une grande tristesse que j'apprends le décès de notre collè- gue et compagnon, P. Lumbi. Mes sincères et fraternelles condoléan- ces au Gouverneur Katumbi et à toute la famille Ensemble. Paix éter- nelle à son âme", a-t-il lâché. Les hommages des députés na- tionaux à "un homme très engagé et aimable, devoué à l'intérêt de la république, un vieux sage, un homme de grande valeur et de con- viction politique". " C'est avec grande consterna- tion que j'ai appris la nouvelle du décès de Pierre LUMBI. Je garde de lui le souvenir d'un homme très en- gagé et aimable. Très sincères con- doléances à ses familles biologique et politique ainsi qu'au Président Moïse KATUMBI. Que son âme re- pose en paix", a dit Jean Marc Kabund, député national et prési- dent ai de l'UDPS. " Choc ! J'avais pour celui qu'on appelait tous " le vieux sage, Papa", le sénateur Pierre Lumbi Okongo. C'était un homme de conviction, courageux, dévoué à l'intérêt de la République. Un serviteur du Congo surtout. Pensées affectueuses pour sa famille biologique et pour Ensem- ble", a témoigné Christelle Vuanga élu AMK de Moïse Katumbi. Des hommages dignes " La mort n'est pas le bout de la vie, elle en fait partie. Je suis effon- dré par ta brusque disparition, mon vieux  Pierre Lumbi. De toi, je gar- derai un fidèle souvenir. Mes con- doléances les plus attristées à ta fa- mille! Vas en paix, repose en paix, tu as fini ta course en paix", a réagi le député national AMK Claudel Lubaya. " Triste! Une douloureuse sépa- ration alors que nous voulons en- core bcp apprendre de notre leader politique le Sénateur Pierre Lumbi. Il se battait pour que la jeunesse remplace l'ancienne classe politique. Va en paix, Cher Papa, Cher Aîné, notre S.G d'Ensemble", a regretté Gratien Iracan, député national de MS, parti du défunt. " Grosse perte pour Ensemble. Tu as été un homme de grande valeur et de conviction politique. Je suis profondément attristée cher Pierre Lumbi. Paix éternelle à ton âme et toute ma compassion à ta famille bio- logique et politique", a dit Eve Bazaiba, députée nationale et secré- taire générale du MLC. " Âme brisée, cœur en lambeaux...Tu es parti sans jamais partir. Oui, Pierre Lumbi Okongo, ton nom restera à jamais gravé dans notre vie politique. Repose en paix", a tweetté le député national Chéru- bin Okende et cadre de Ensemble de Moise Katumbi. Pour sa part, Jean-Marc Chataigner, Ambassadeur l'Union Européenne a rendu hommage à "un homme de conviction qui aimait avant tout son pays". " J'apprends avec une grande tristesse le décès de Pierre Lumbi. J'avais eu la chance de le rencon- trer et d'échanger longuement avec lui. C'était un homme de conviction qui aimait par dessus tout son pays. Toutes mes condoléances les plus sincères à sa famille et ses proches. RIP !", a-t-il révélé. Les acteurs politiques ne sont pas restés indifférents. " C'est avec une profonde tris- tesse que nous avons reçu la nou- velle du décès de notre aîné Mr Pierre LUMBI. Son apport à la lutte pour une réelle démocratie a été plus qu'appréciable. Que son âme repose en paix. Condoléances les plus at- tristées à sa famille biologique et politique", a dit Albert Moleka, ancien secrétaire général de l'UDPS. " Pierre Lumbi de Bukavu, d' Uvira, du Maniema est mort. Il n'était pas compris. Il avait tout compris. Il n'a pas trahi son pays ni le Président dont il fut le conseiller spécial en matière de sécurité succédant à Samba Kaputo, un autre de Bukavu, du collège Saint Paul de Bukavu", a témoigné Kudura Kasongo, ancien porte-parole de Joseph Kabila et ac- tuel Directeur de cabinet du minis- tère de la communication et des médias. "Nehemie Mwilanya Coordonna- teur du FCC se dit consterné et pré- sente ses sincères condoléances à la famille biologique et politique de l'illustre disparu",  peut-on lire sur le Twitter du FCC de Joseph Kabila. Pour Billy Kambale, ministre de la jeunesse et initiation à la nouvelle citoyennéité, Pierre Lumbi a vaincu son combat. " Un aîné, une bibliothèque, un sage qui s'est éteint. Adieu Pierre Lumbi, vous êtes venu, vous avez combattu et vous avez vaincu", a estimé Billy Kambale. " Mes sincères condoléances à la famille biologique et aux proches de Pierre Lumbi. Un long parcours poli- tique de combats ancré sur des con- victions nobles. Il manquera à la Na- tion. Que son âme repose en paix", a, de son côté, témoigné Emile Ngoyi Kasongo, ancien ministre et ADG de l'OGEFREM. Les activistes des droits de l'homme et les mouvement citoyens se prosternent devant l'âme d'un ar- tisan de paix, un combattant d'État de droit, un stratège, un homme de conviction forte, un pilier de la so- ciété civile et un pionner de la lutte post-indépendance. Un artisan de paix " Avec la disparition de Pierre Lumbi, le Congo vient de perdre un artisan de paix, de justice et d'unité; défis dont il s'est préoccupé jus- qu'aux derniers instants de sa vie. La patrie lui en sera un jour recon- naissante", a déclaré l'un des mem- bres du CLC, professeur Isidor Ndaywel. " C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le décès de l'Ho- norable Pierre LUMBI. Un vail lant combattant de l'Etat de Droit démo- cratique qui a inspiré beaucoup de jeunes et son décès est une grande perte pour la RDC. Mes condoléan- ces à sa famille biologique et que son âme repose en paix ", a témoigné le président de l'ACAJ, Georges Kapiamba. " Un capitaine,  un stratège, un géant, un homme de conviction forte .Un homme accessible, ouvert, tou- jours tourné vers l'avenir, un esprit jeune, un mentor s'en est allé. Pour- quoi les géants sont tombés? Pierre Lumbi a tracé un chemin  où peu ont l'envergure de marcher sur ses tra- ces ", décrit le porte-parole de Débout Congolais, Hervé Diakiese. "Très triste d'apprendre la mort des suites du #Covid19 de Pierre Lumbi, secrétaire général d'Ensem- ble pour la République de Katumbi+ancien Conseil ler spécial de Kabila. Je garde de bons souve- nirs d'échanges fructueux avec lui. Toutes mes condoléances à sa famille+ses proches ", s'est souvenu le directeur Afrique de HRW, Ida Saywer. " Très triste d'apprendre la mort du vieux Pierre #Lumbi, un homme de conviction, un fin stratège et un amoureux du Congo. Il part au mo- ment où la #RDC a grandement be- soin d'hommes d'État de sa trempe. Ses sages conseils vont me manquer. Mes condoléances à sa famille! RIP Mzée", s'est fondu le directeur de la LUCHA, Fred Bauma. " Une très mauvaise nouvelle. Il a été l'un des piliers de la société ci- vile au début des années 90. Paix à ton âme cher aîné Pierre Lumbi. Courage à sa famille biologique et politique",  a déclaré le coordonna- teur de Filimbi, Carbone Beni. Pionnier de la lutte post-électorale " Pierre Lumbi était un des pion- niers de la lutte post-indépendance pour la liberté, la démocratie et la dignité. Sans être parfait, i l avait néanmoins le courage de ses con- victions. La RDC perd un grand homme! Condoléances à sa famille biologique et à Ensemble de Moïse Katumbi. Paix à son âme", a posté sur Twitter la Lutte pour le Change- ment (LUCHA). Plusieurs fois ministre sous Jo- seph Kabila dont il a été conseiller en matière de sécurité, Pierre Lumbi Okongo a fait défection avec quel- ques cadres de la MP tels que Moïse Katumbi, Charles Mwando Nsimba, Gabriel Kyungu wa Kumuanza, Danny Banza et Freddy Matungu pour former le G7 en 2016. Il a suc- céda à Etienne Tshisekedi au poste de président du comité de sage du rassemblement de l'opposition (RASSOP), dédoublé ensuite par Joseph Olenghankoy après l'accord de la saint sylvestre. Président du MSR avant qu'il ne lui soit imposé de céder le parti aux restants à la MP, il fonda le mouve- ment social (MS). Son parti a réussi a gagné une dizaine des sièges à l'Assemblée nationale aux législati- ves de 2018. Il décède en tant que secrétaire général de la tout nou- veau parti politique de Moïse Katumbi Chapwe, Ensemble pour la République mais également sénateur élu au Sud-Kivu.


2020-06-19

Déogratias Mutombo: " Le gouvernement congolais engagé dans la stabilité et la relance de l'économie nationale"

"La dépréciation monétaire que le pays a connu ces derniers temps , est expliquée par le déficit des finances publiques enregistré. Depuis que la Covid-19 a été déclarée en mars 2020 en République Démocratique du Congo, le pays est entré en récession qui té- moigne de la brutalité du choc exté- rieur", a indiqué le gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Déogratias Mutombo Mwana Nyembo, lors du point de presse, qu'il a animé mercredi 17 juin 2020. C'était juste après la tenue de la 5ème réunion ordi- naire du Comité de Politique Monétaire (CPM). D'après l'autorité monétaire, la crise Covid-19 a baissé à la fois l'offre et la demande tant sur le plan international qu'interieur. Elle est très différente de la crise financière connue en 2008- 2009. Celle-ci est plus destructrice, qui a impacté tous les secteur de l'écono- mie nationale.  Il a soutenu que la baisse de l'activité a été exarcebée par les mesures préventives prises au ni- veau de chaque pays notamment; le confinement, la fermeture des frontières. A en croire le patron de la BCC, ce que le pays vit aujourd'hui, ce sont les conséquences fâcheuses de cette crise qui a amené des congés techni- ques, le chômage de masse, la baisse de pression fiscale réduite,  etc. On peut toutefois confirmer que le gouvernement congolais se trouve dans une situation difficile. Face à cela, il n'a pas baissé les bras. Il s'est engagé dans des mesures de stabilisation et de relance de l'économie nationale. Pour le gouverneur de la BCC, cette situation demande un élan de solidarité de tous les congolais qui doivent accom- pagner le gouvernement dans ses ef- forts. Par rapport aux mesures de stabili- sation, Déogratias Mutombo Mwana Nyembo a déclaré que cela doit se faire au travers l'ajustement budgétaire par le principe de l'exécution du budget sur base caisse. Cela veut dire que l'Etat s'est engagé à ne dépenser qu'au ni- veau  de ses recettes mobilisées. Mais il se trouve dans une situation où les dépenses de santé par rapport à la Covid-19 sont venus s'ajouter à celles qui étaient prévues bien avant. Car il doit assurer la prise en charge des mala- des, les mesures de prévention pour éviter la propagation de la maladie, la stabilité du cadre macroéconomique mais aussi payer les salaires sans oublier les moyens au soutien à l'éco- nomie. Pour relancer l'économie congolaise, l'Etat est entrain d'activer le soutien à l'économie en lançant la production agricole pour assurer l'approvisionne- ment régulier des produits alimentaires, pêche et élevage. Il y a des réformes à mettre en œuvre. Cela a déjà démarré avec le FMI où  le programme de réfé- rence a été déjà exécuté et touche à sa fin. Actuellement, ils ont entamé un autre projet qui d'après le gouverneur Déogratias Mutombo avance normale- ment.


2020-06-13

Rapport 2020 du Cabinet Mercer classe Kinshasa comme la 4ème ville la plus chère en Afrique !

Le Cabinet Mercer vient de pu- blier son rapport 2020 sur les vil- les les plus chères du monde pour les expatriés. Sur les 42 ci- tés africaines prises en compte, la ville de Kinshasa occupe la 4ème place en Afrique et 24ème dans le monde. Alors qu'en 2019, elle occupait la 3ème place en Afrique. Ce 26ème rapport a pris en compte 209 villes dont 42 sont africaines. Pour l'année 2020, la ville la plus chère en Afrique est Victoria (Seychelles) qui occupe la 14e place au plan mondial. Alors qu'en 2019, elle occupait la 2eme place. Elle est suivie de N'Djamena, la capitale tchadienne (15e mon- diale) qui a reculé d'une place (1ère place en 2019). En troi- sième place, Lagos au Nigeria (18e mondiale) et Kinshasa en RDC à la 4ème position (24e mondiale) alors qu'elle occupait la 3ème place en 2019. Cette année, le rapport Mercer indique que six des dix villes les plus chères au monde sont asia- tiques. Selon le classement, Hong Kong est la ville la plus chère au monde pour les expatriés tandis que Tunis, la capitale de la Tuni- sie reste la moins chère. Pour rappel, le cabinet Mercer publie chaque année son rapport qui tient compte de plusieurs cri- tères. Il s'agit notamment du coût du logement, du transport, de l'ali- mentation, de l'habillement, des articles ménagers et du divertis- sement dans les villes étudiées. Le cabinet Mercer est leader mondial du conseil en santé et prévoyance, gestion des talents, retraite et investissements. Ses enquêtes sont reconnues comme étant les plus exhaustives au monde ; elles sont conduites cha- que année pour permettre aux multinationales et autres organisa- tions de rémunérer équitablement les collaborateurs auxquels elles confient des missions à l'interna- tional. Grâce aux données sur la qualité de vie, Mercer formule des recommandations sur l'ordre de grandeur des primes de difficulté de vie à accorder aux salariés en mobilité internationale pour plus de 450 villes.


01 02 03 04 05 06